Pourquoi on prend du poids avec l'âge ?

list Dans: Soins Beauté Le: favorite Frappé: 389

Les kilos liés à l’âge : comment les éviter ?

Prendre du poids au fil du temps n’a rien d’une fatalité. Pour l’éviter, on adopte de bonnes règles alimentaires et on évite les écueils propres a chaque période de la vie ! Alors cap pour avoir une jolie silhouette de « jeune fille » !

Entre 20 et 50 ans, les femmes françaises prennent en moyenne 7,5 kilos. Cette prise de poids à même tendance à s’accentuer ensuite avec l’installation de la ménopause, très souvent synonyme de véritable embonpoint. Pour preuve les chiffres du surpoids et de l’obésité grimpent en flèche avec l’âge : ils sont de 23,2% chez les 18-24 ans de 35,2% chez les 25-34 ans et de 44% chez les 35-44  pour s’envoler à 51% sur la tranche des 45-54ans (d’après les sondages OPEBI-ROCHE 2020)

Si la taille de nos vêtements doit malheureusement très souvent être revue à la hausse, « je suis trop serrée » « je ne rentre plus dedans », au fil des années, les kilos s’accrochent, résistent et deviennent aussi de plus en plus difficiles à perdre. Pour peu que l’on essaie de faire des régimes « miracles », l’effet yoyo de reprise de poids perdu fais même gagner quelques kilos supplémentaires. Pourtant éviter de grossir et conserver un poids stable n’est pas mission impossible : s’il est établi qu’on prend du poids lors des moments clés comme la grossesse et que nous ne sommes pas égales d’un point de vue tant génétique que métabolique, chacune peut mettre en place de vraies stratégies pour ne pas se laisser envahir par les kilos.

20 ans et + : Comment garder un équilibre alimentaire ?

C’est l’âge de la liberté et de la vie qui va avec ! A la vingtaine on envie de profiter de la vie et de ne rien s’interdire. L’hygiène alimentaire, la santé ne sont que rarement au cœur des préoccupations. Comme le plus souvent on est encore mince, il est bien souvent difficile de dériver et perdre pied.

Les bons réflexes : fuir la junk food ou « malbouffe »!

La junk food regroupe les aliments qui apportent beaucoup de calories par les graisses et les sucres présents dans les recettes, mais se caractérise par la pauvreté des apports en nutriments essentiels : vitamines, minéraux, fibres, matières grasses de bonne qualité, protéines, glucides complexes... et bien souvent des apports en sel très élevés ainsi que des additifs. Que l’on ne sache pas cuisiner et qu’on se retrouve livrée à soi-même, qu’on vive dans une chambre d’étudiant : on mange souvent n’importe quoi même si chez ses parents, on a été habitués à des repas sains, structurés et équilibrés. Il faut que ce soit pratique, ressaisissant, pas cher et rapide : vive les pates au fromage qui calent bien ! Rares sont celles qui prennent le temps d’aller au marché, d’éplucher une botte de radis ou de rapper des carottes… Si l’on tente de se rattraper avec des smoothies ou des soupes pour la « caution healthy » ou en croquant une pomme plutôt qu’une barre de chocolat, l’alimentation est rarement équilibrée. D’après l’institut national de prévention et d’éducation pour la santé, les moins de 30 ans représentent d’ailleurs la tranche d’âge qui respecte le moins le Programme national nutrition santé, notamment en ce qui concerne les fruits et légumes et les poissons. Non seulement on peut alors déjà prendre du poids mais on ancre surtout de mauvaises habitudes et on s’alimente trop et mal avec des excès de sucres, de sel de graisses et d’additifs alimentaires.

Limiter l’alcool et les boissons sucrées

En soirée pour les alcools et en journée avec des sodas, notamment énergisants, ou des jus de fruits sucrés en pensant faire le plein de vitamines : tous sont riches en sucres et en calories dites « vides » et favorisent la prise de poids, en particulier abdominale et l’addiction. Des boissons à mettre sous surveillance et à ne consommer que de manière exceptionnelle.

Comment gérer l’effet de la pilule ? Comment ne pas prendre du poids avec la pilule ?

Si la pilule ne fait pas toujours grossir, et qu’il s’agit généralement d’une prise de poids modérée, estimée à 1,5 K, elle peut augmenter la rétention d’eau. « Beaucoup de jeunes filles s’en plaignent reconnait la Docteure Lacrosniere. Mais on peut changer de pilule et en parallèle se mettre au sport, surveiller le sel et le sucre de son alimentation pour réduire le risque de prise de poids ».

30 ans et + : créer et stabiliser de « bonnes bases » ?

Souvent c’est la période ou on s’installe en couple et fonde une famille. La vie s’organise, on cadre ses horaires et structure ses repas, avec diners entre amis ou en amoureux, de bons vins, des fromages, des desserts…. Pour autant, la gestion du quotidien n’est pas simple et l’équilibre alimentaire peut passer à la trappe, d’autant qu’on manque souvent de temps. 

Quels sont les bons réflexes pour ne pas prendre du poids ?

Ne pas manger comme son compagnon :

C’est une vérité les hommes sont plus nombreux que les femmes à manger du fromage, de la charcuterie, des pommes de terre  et leurs rations sont plus importantes : 3,1 kg d’aliments quotidiens versus 2,7 kg chez les femmes (Etude INCA 3) Quel est le risque ? C’est de manger comme eux : se servir les mêmes portions, cuire des pates plutôt que des haricots verts, commencer le repas par des rillettes plutôt que des crudités… Mieux vaut surveiller ses propres sensations alimentaires que se laisser entrainer et plutôt les faire manger comme nous que l’inverse !

Jeter les restes des enfants !

On ne profite pas de la pause gouter des enfants pour avaler biscuits et douceurs si l’on a pas vraiment faim.

Comment perdre des kilos de grossesse en douceur ?

La prise de poids considérée comme normale se situe entre 10 et 16 kilos. Il est conseillé d’aborder la grossesse avec un poids normal, et pour les femmes rondes, de limiter les kilos pris pendant ces neuf mois en mangeant « deux fois mieux plutôt que deux fois moins »

Quant au bonus post-accouchement : « il ne faut pas le laisser s’installer mais se donner le temps de le perdre en douceur : attendre le retour de couches et la fin de l’allaitement, faire sa rééducation du périnée puis renouer avec l’activité physique…et surtout manger le plus équilibre possible ! »

Association de onze plantes agissant en synergie pour brûler les graisses (capitons, cellulite...) et favoriser la perte de poids le complément alimentaire Silhouette brûle-graisses, vous aidera a perte efficacement les kilos en trop.

Découvrez notre complément alimentaire pour perdre des kilos de grossesse en douceur :

Comment soigner son sommeil ?

La maternité met souvent à mal le sommeil pendant de longs mois voire des années. Ne pas dormir assez influe négativement sur le poids, car la production de leptine (hormone aux effets coupe-faim) est abaissée, tandis que celle de la ghréline (hormone qui ouvre l’appétit) est stimulée. Et plus notre corps est fatigué, moins on bouge et plus on grignote. De nombreuses études scientifiques ont démontré que moins on dort, plus l’IMC augmente. Impératif :se coucher plus tôt sans se laisser happer par un film « détente ».

Riche en extrait de mélisse, rhodiole et aubépine, le complément alimentaire Bien-Dormir aide votre corps à trouver un sommeil apaisant et réparateur.

Découvrez notre produit pour soigner son sommeil :

40 ans et + : retrouver l’attention à soi

Les enfants sont plus grands mais le stress professionnel et la charge mentale féminine influent défavorablement sur le mode de vie. Première levée, dernière couchée, on s’occupe des autres avant de penser à soi, on subit la pression au travail, la fatigue s’accumule, les kilos s’installent plus facilement ce qui peut altérer l’estime de soi et favoriser les complexes physiques.

Quels sont les bons réflexes a adopter pour stabiliser son poids ?  

Après les fêtes, avant la plage, pour renter dans une jolie robe de printemps, beaucoup de femmes veulent perdre du poids vite et facilement. Les promesses des régimes « miracles » nous font alors toutes rêver. Mais de frustrations en craquage, de perte de poids rapide a effet rebonds encore plus rapide, les kilos s’installent le corps devient « réfractaire » et le moral baisse.

S’accorder du temps pour soi !

S’occuper de la maison et de toute la famille mais pas de soi, surinvestir le travail, penser que le stress chronique est normal et négliger ses manifestations : autant de comportements qui peuvent mener à l’épuisement physique et mental mais aussi à l’accumulation de kilos ;

Il faut s’offrir du temps pour soi : dormir plus, sortir se promener, s’autoriser des breaks et des activités anti-stress (sophrologie, tricot, yoga, massages corporels..) qui aident notre corps à se sentir mieux.

Ce temps pour soi va réduire les risques de grignotages compulsifs, chasser la fatigue et nous rapprocher de nos sensations corporelles.

Dimanche Lundi Mardi Mercredi Jeudi Vendredi Samedi Janvier Février Mars Avril Mai Juin Juillet Août Septembre Octobre Novembre Décembre