Comment stimuler la pousse de vos cheveux ?

list Dans: Soins Beauté Le: favorite Frappé: 234

Comment stimuler la pousse de vos cheveux ?

Vous avez envie d’une chevelure plus longue et vigoureuse ? Pour donner un coup de pouce à ses cheveux et gagner en longueur et en densité, il existe quelques astuces faciles à appliquer dans son quotidien. Couper ses cheveux à la pleine lune, masser son cuir chevelu ou enduire régulièrement sa chevelure d'huile de ricin, Adoptez les bons réflexes pour la densifier et booster sa croissance.

  • Masser son crâne


Le massage stimule la microcirculation, ce qui favorise les échanges au niveau des bulbes capillaires et leur bonne irrigation, gage de vigueur. A sec ou avec un soin aux huiles essentielles, massez le cuir chevelu du bout des doigts, comme si vous cherchiez à le décoller, depuis la nuque vers le sommet de la tête, pour respecter le sens de la circulation sanguine. 



  • Laisser poser une huile végétale 


Mélangez dans un bol 2 cuillères à café d’huile de ricin et 2 de cuillères à café d’huile de moutarde, fortifiante. Appliquez une fois par semaine sur  le cuir chevelu, puis laissez poser 30 minutes avant de procéder au shampoing. Rinçage à l’eau froide pour booster la pousse des cheveux. Idéal pour activer la microcirculation sanguine et donner un coup de fouet aux bulbes capillaires, le jet d’eau froide en fin de douche est votre allié incontournable.

L’huile végétale de Ricin Bio : accélère la pousse des cheveux tout en les fortifiant. De texture grasse et visqueuse, elle est connue pour ses propriétés fortifiantes et épaississantes.

L’huile végétale de nigelle : un soin exceptionnel pour les cheveux cassants ou dévitalisés. Assouplit la chevelure et tonifie le cuir chevelu.

L’huile végétale d’avocat : recommandée pour les cheveux très secs. Elle hydrate, régénère et favorise la pousse.

L’huile essentielle de Basilic tropical : Favorise la circulation du sang du cuir chevelu.

L’huile essentielle de Romarin cinéole : stimule les bulbes pileux et prévient la calvitie.

L’huile essentielle de Sauge sclarée : stoppe la chute des cheveux.

L’huile essentielle de Laurier noble : aide à faire pousser les cheveux, restaure les cheveux ternes et lutte contre les pellicules.

L’huile essentielle  de lavande vraie : lutte contre la chute de cheveux.

L’huile essentielle de citron : nettoie le cuir chevelu et conditionne les cheveux.

L’huile essentielle d' Ylang Ylang : en plus de sentir très bon, elle fait briller les cheveux, ralentit leur chute et stimule leur pousse.

L’huile essentielle de menthe poivrée : stimule les follicules pileux, favorise la circulation du sang, favorise la croissance et apporte une brillance aux cheveux.



  • Brosser ses cheveux


Plus qu’un banal geste de coiffage, c’est un rituel essentiel pour débarrasser la chevelure des impuretés et ainsi faciliter la pénétration des actifs des formules de soin. C’est aussi un moyen de répartir le sébum sur les longueurs et de mieux les protéger. 

  • Détoxifier son cuir chevelu


Les produits coiffants et les formules riches en silicones peuvent faire barrière et empêcher les nutriments des soins de pénétrer jusqu’aux bulbes capillaires. Le bon réflexe ? Toutes les deux semaines, réalisez un gommage doux, pour éliminer cellules mortes et résidus divers, masser le cuir chevelu et ainsi relancer la microcirculation. Les gommages capillaires vont apporter de la fraîcheur à vos cheveux car ils nettoient le cuir chevelu en profondeur, le purifient et assainissent en douceur tout en le stimulant. Une stimulation de votre cuir chevelu aux racines, favorise une bonne circulation sanguine et booste la pousse de vos cheveux ! Autre option, un soin purifiant à l’argile, à poser en cataplasme avant le shampoing, une fois par semaine. 

  • Éviter la casse


Dites adieu aux brosses, peignes ou élastiques de mauvaise qualité, qui rendent le cheveu cassant et sont donc incompatibles avec de belles longueurs. Abandonnez le métal, le caoutchouc ou le plastique et privilégiez les matériaux naturels : corne, poils de sanglier et tissu pour les attaches. Éviter le séchoir trop chaud et trop près du cuir chevelu, ou encore les fers à friser ou à lisser qui abîment le cheveu et peuvent faire casser. En ce sens, ils empêchent la chevelure de pousser de façon uniforme. Vous pouvez également noter que la laque dessèche, abîme et casse le cheveu. De même, les colorations répétées et autres manipulations chimiques agressent la kératine du cheveu qui va s'affiner et se casser.



  • Enrichir son shampoing


Dans un flacon, versez 85 ml de shampoing neutre, ajoutez une goutte d’huile essentielle de romarin et une goutte d’huile essentielle de graine de carotte. Secouez avant chaque utilisation. Cette préparation favorise la microcirculation et stimule la pousse. 

  • Miser sur les LEDs


En institut ou à la maison, ces traitements lumineux renforcent l’activité cellulaire du cuir chevelu et favorisent la repousse grâce à la photobiomodulation. Mais ils nécessitent un suivi régulier.

  • Dormir sur une taie en pure soie


Elle permet de conserver une chevelure en bonne santé, de préserver la kératine et d’éviter les fourches. C’est également une alliée de choix pour les cheveux frisés, car elle les empêche de s’emmêler. Si les longueurs ne sont pas abîmées, plus besoin de les couper !

  • Faire le plein de nutriments


Dopez vos cheveux à la racine avec des sérums enrichis en actifs bienfaisants, comme la vitamine B5 fortifiante, la maca tonifiante, le ginkgo biloba… Optez pour des formules prêtes à l’emploi, à poser sur le cuir chevelu humide. Ayez la main légère, afin de ne pas surcharger les racines, et ne rincez pas, pour laisser aux nutriments le temps d’agir. 



  • Entamer une cure de compléments alimentaires


Connus pour favoriser la pousse de la fibre capillaire et la fortifier, ils sont souvent utilisés lorsque les cheveux commencent à tomber. En prévention, il peut être utile de faire une cure de 3 mois à base de vitamines, d’acides aminés soufrés, de thés au gingembre, curcuma, levure de bière... A prendre au moment des repas, pour une meilleure assimilation. Buvez beaucoup d'eau et ayez une alimentation équilibrée. 

ATTENTION !  Il faut se méfier des shampoings "miraculeux" accélérateurs de pousse. En effet, pour activer la pousse d'un cheveu, il faut atteindre sa racine, située à 4 mm sous le cuir chevelu. Or, le shampooing ne pénètre pas sous le cuir chevelu. Par ailleurs, les substances requises (huiles essentielles, vitamines, minéraux) doivent être infiniment plus puissantes et concentrées que celles que l'on retrouve diluées dans les ingrédients lavants d'un shampooing. Elles nécessitent également une technique de massage et un temps de pause plus long, afin de pénétrer dans le derme.

LÉGENDE ! Se couper les pointes au premier quartier de lune agirait sur les cheveux. S'il s'agit du premier quart montant, cela stimulerait la vitesse de pousse des cheveux et s'il s'agit du premier quart descendant, cela ferait pousser les cheveux plus épais. Les effets n'ont à ce jour jamais été prouvés alors pour obtenir une réponse, il ne vous reste plus qu'à essayer !

Dimanche Lundi Mardi Mercredi Jeudi Vendredi Samedi Janvier Février Mars Avril Mai Juin Juillet Août Septembre Octobre Novembre Décembre